En Paca, les gendarmes se forment pour accueillir les victimes de violences conjugales

(Photo d'illustration)
Depuis janvier 2021, 102 femmes sont décédées sous les coups de leur conjoint en France. Les gendarmes doivent s'adapter à ce fléau.
- (Photo d'illustration)

Le 25 novembre marquera la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Pour lutter contre les féminicides, l'accueil en gendarmerie, des victimes qui portent plainte, joue un grand rôle.

Partout en France et dans la région Paca, des formations sont organisées pour les militaires.

Les explications du colonel Bounéou, commandant du groupement de gendarmerie dans les Hautes-Alpes.