PODCAST Déploiement de gendarmes inédit aux Saintes-Maries-de-la-Mer

Le pèlerinage attire, chaque année dans la commune, des milliers de personnes venues de nombreux pays.
Depuis ce mercredi, les forces de l’ordre filtrent les accès à la commune pour faire respecter l’annulation du traditionnel pèlerinage gitan
Les gendarmes seront mobilisés jour et nuit pour contrôler les accès aux Saintes-Maries-de-la-Mer. - Photo gendarmerie Paca

Opération de contrôle massive aux Saintes-Maries-de-la-Mer ! Entre 60 et 100 gendarmes sont mobilisés dans le périmètre de la commune depuis ce mercredi jusqu’à mardi prochain. Objectif affiché : prévenir tout rassemblement sauvage ou débordement alors que le traditionnel pèlerinage gitan, prévu durant ce week-end de la Pentecôte, a été annulé pour la deuxième année consécutive.

Les véhicules légers pourront rentrer dans la commune mais pas les fourgons aménagés, les camping-cars ou les caravanes «pouvant servir d’habitation» précisent les forces de l’ordre qui seront présentes sur le terrain «de jour comme de nuit». Tous les axes pénétrants vont ainsi être filtrés.

La municipalité et la préfecture ont pris la décision d’annuler ce pèlerinage en raison du contexte sanitaire, sachant que l’événement peut attirer, en temps normal, jusqu’à 20 000 personnes venues du monde entier.

«L’objectif n’est pas d’embêter les gens mais surtout d’assurer la sauvegarde en ces temps de pandémie (...) ce serait une aberration de de se retrouver avec un cluster» indique au micro de SmartRadio, le capitaine Alain Joffre, commandant en second des gendarmes d'Arles.