Vers la fin de la restriction des 10 kilomètres ?

- Matthias Galante
Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a confirmé ce mercredi que les limitations de déplacements pourraient être levées le 3 mai
Le 3 mai, les automobilistes ne seront plus contrôlés par les forces de l’ordre pour effectuer plus de 10 km comme à Antibes le 27 février dernier. - Matthias Galante

L’amélioration des tendances épidémiologiques est encore timide. Mais le gouvernement a laissé entendre, ce mercredi, qu’il réfléchissait à un allégement du confinement partiel. L’une des premières mesures pourrait se traduire, dès le 3 mai, par la fin de l’interdiction de se déplacer à plus de 10 kilomètres de chez soi. Lorsque cela sera effectif, il n’y aura donc plus besoin d’attestation dérogatoire de sortie.

Le couvre-feu, en revanche, devrait encore rester en vigueur.

Autre bonne nouvelle, l’ouverture des terrasses de restaurants est également envisagée pour la mi-mai ainsi que le grand retour du public dans les musées, voire dans les cinémas, avec probablement des jauges drastiques.

Toutes ces dispositions concerneront-elles l’ensemble de la France ? La question est à l’étude. L’hypothèse de mesures territorialisées, appliquées ou non en fonction de la situation des départements, semble faire son chemin.

Et en la matière les chiffres sont très disparates dans la région Sud. Les Alpes-Maritimes ont par exemple un taux d’incidence de 205, les Bouches-du-Rhône de 507 et le Var de 336 selon les dernières statistiques du site covidtracker.fr.

➡️