PODCAST - Intempéries dans le Var : une demi-heure de panique et des dégâts à Pignans

Photo Twitter mairie de Pignans
Énorme frayeur ce mardi après-midi dans le village de Pignans après un violent orage de grêle. La brusque montée des eaux a nécessité la mise en sécurité de plusieurs habitants, certains étant emportés dans leur voiture. Le témoignage de la première adjointe au maire, Fabienne Scotto et le point avec les sapeurs-pompiers au micro de SmartRadio.
- Photo Twitter mairie de Pignans

Grêle, pluie et inondations. Après la chaleur et les flammes, c’est maintenant l’eau qui fait parler d’elle dans le Var. D’intenses intempéries se sont abattues sur le département, ce mardi en milieu d’après-midi, en particulier dans le secteur de Gonfaron où avait commencé le terrible incendie.

La commune de Pignans est la plus touchée. 120 mm sont tombés à la suite d’un orage de trente minutes environ occasionnant des ruissellements et des situations périlleuses. Car la montée des eaux a été aussi soudaine qu’inattendue.

« Les sapeurs-pompiers ont procédé au sauvetage de deux adultes dans un véhicule emporté sur la RD 97 » indique le Sdis 83. 18 adultes et quatre enfants ont aussi été mis en sécurité.

Les secours ont, très vite, déclenché de gros moyens : 90 pompiers sur place avec une équipe de plongeurs, 15 camions, l’hélicoptère Dragon 131 et un sauveteur spécialisé. Il n’y a pas de victimes selon plusieurs sources. 

A 19 heures, ce mardi, les opérations de sauvetage sont terminées. Les pompiers effectuent des reconnaissances « afin d’évaluer les opérations de pompage à venir ». Ils se veulent désormais plus rassurants. Le colonel Philippe Gambé de Vergnes estime qu’on « se dirige vers un retour à une situation normale concernant le ruissellement de l'eau dans le village ». Mais les dégâts matériels sont importants. En raison des chutes de grêle, la toiture de plusieurs maisons a été endommagée. Une partie de l’école maternelle a également souffert.

Un centre d’accueil a été ouvert dans la salle communale « Le Vieux Moulin » où sont venues s’abriter 12 personnes.

« La situation est catastrophique, l’accès au village est fermé et des voitures ont été emportées » a témoigné, en fin de journée et à chaud au micro de SmartRadio, la première adjointe Fabienne Scotto.

Plusieurs axes de circulations, fermés quelques heures, rouvrent en début de soirée. Le préfet appelle cependant à la vigilance lors des déplacements à cause « de routes potentiellement fragilisées sous l’effet des précipitations ».

207 foyers ont été privés d'électricité sur Le Luc et le Cannet-des-Maures, 34 à Pourrières à la suite d’impacts de foudre.

Dans les Bouches-du-Rhône également, plusieurs communes ont connu des orages violents très localisés qui ont provoqué des dommages.