Nice : où en sont les travaux du filet anti-projectiles à l’Allianz Riviera ?

Plusieurs stades sont déjà équipés d’un tel dispositif comme ici au stade Vélodrome (Photo MG).
Demandé par le préfet, après les incidents survenus lors du match OGCN-OM, ce dispositif devrait être prêt début novembre.
Une fois les autorisations accordées, l’installation du filet ne prendra que deux semaines. - Photo archives MG

Les bouteilles en plastique qui pleuvent sur la pelouse ne seront-elles bientôt plus qu’un mauvais souvenir ? C’est en tout cas l’objectif des autorités, du club et du stade avec l’installation annoncée d’un filet anti-projectiles devant la tribune populaire sud. Celle là même d’où étaient parties les échauffourées lors du match opposant les Niçois et les Marseillais le 22 août dernier.

Bonne nouvelle, le chantier est lancé. Du moins sa partie administrative. Selon des informations recueillies par SmartRadio auprès la société Nice éco stadium qui exploite le stade Allianz Riviera, « des poulies ont été installées il y a plusieurs semaines dans le cadre des essais pour constituer le dossier technique et sécuritaire ». Ce dossier a été déposé vendredi 27 août auprès des autorités compétentes qui auront en théorie deux mois pour l’instruire et accorder les autorisations indispensables. Ensuite, place aux travaux. « L’installation sera rapide, promet-on au stade, les travaux d’ancrage, réglages et essais prennent deux semaines ».

Tout devrait donc être opérationnel pour « la réception de Montpellier début novembre ». D’ici à cette date, les clubs niçois et marseillais connaîtront les éventuelles nouvelles sanctions décidées par la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel.