Métropole de Nice : le vélo veut se faire une place au soleil

30 kilomètres d’aménagements cyclables seront réalisés chaque année dans la métropole a promis Christian Estrosi ce jeudi à l’occasion de la présentation du plan vélo 2021-2026
Le tunnel de la gare à Nice sera réaménagé pour les cyclistes. - Photo métropole NCA

Tous à bicyclette ? Ce n’est sans doute pas pour tout de suite. Mais en attendant de ressembler un jour peu ou prou à un ville néerlandaise, la métropole Nice-Côte d’Azur a annoncé, ce jeudi, un panel de nouvelles mesures visant à faciliter un tant soit peu la vie, parfois très compliquée, du cycliste.

Premier étage de la fusée à pédales avec ou sans assistance électrique, les pistes et bandes cyclables : 160 kilomètres (dont 75 à Nice) vont être aménagés d’ici à cinq ans sur l’ensemble de la métropole. 30 sont programmés cette année. « L’objectif est d’atteindre 10% de part modale vélo à l’horizon 2026 » assure Christian Estrosi, président de la métropole et maire de Nice.

Outre les liaisons en ville qui vont fleurir, un parcours sécurisé entre Nice et Monaco sera notamment lancé très prochainement avec un premier tronçon de 4,5 km jusqu’à Villefranche-sur-Mer.

Une nouvelle route cyclable, entre Nice et le Pont de la Manda à Carros, en rive gauche du Var, avec notamment la reprise du tronçon menant à Saint-Isidore, est annoncée pour cette année.

A Nice, les aménagements concernent, entre autres, les axes nord-sud de chaque côté de l’avenue Jean-Médecin.

L’offre « Vélo bleu » va être étendue aux communes de Villefranche-sur-Mer, Beaulieu-sur-Mer et Saint-Jean-Cap-Ferrat.

450 deux-roues supplémentaires à assistance électrique seront installés, en juin, dans les différentes stations du réseau. Il est également envisagé d’étendre l’offre en testant la location 10 de tricycles pour les personnes en situations de handicap, mis à disposition aux stations de la Promenade des Anglais en juin. Des vélos-cargos permettant de transporter des petites marchandises seront testés.

Le plan prévoit aussi la mise en place de stations de gonflage et de petits ateliers de réparation. Cinq verront le jour en 2021 le long des trames vertes et dans les parkings Nice Thiers et Grand Arénas.

Pour faire face aux vols de plus en plus nombreux, la création de parkings entièrement sécurisés devrait se multiplier.

Afin d’encourager les gens à franchir le pas du deux-roues, la métropole niçoise organisera toute une série d’événements, cet été. Il y aura des initiations pour les enfants ou des stands de marquage gratuit des bicyclettes pour tous les habitants et une fête du vélo en juin. Un partenariat avec l’Université Nice-Côte d’Azur est même dans les cartons pour inciter là encore cette pratique, cette fois auprès des étudiants.